Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 septembre 2008 5 12 /09 /septembre /2008 09:10

Bernard Tapie - Audition Affaire Crédit Lyonnais / Adidas. à la Commission des finances de l'Assemblée nationale.
Repost 0
12 septembre 2008 5 12 /09 /septembre /2008 08:24

La région de Cambrai noyée sous des pluies diluviennes

.
AFP Photo Francois Lo Presti

Plusieurs villages ont été inondés. Une femme a été hospitalisée dans un état jugé «critique».

 Des orages brefs mais très violents et des pluies diluviennes ont inondé jeudi en fin d'après-midi la région de Cambrai, dans le Nord.

 Particulièrement touchée, les localités de Ribeaucourt-la-Tour, Gouzeaucourt, Marcoing et surtout Villers-Plouich, où une cinquantaine de pompiers sont intervenus.

Les pluies ont fait brusquement monter le niveau de l'eau dans ce village, provoquant l'effondrement d'un mur d'une habitation. L'occupante des lieux, une femme d'une cinquantaine d'années, a été submergée par les flots. Après avoir été admise en réanimation à l'hôpital de Cambrai, elle a été transférée dans un état très grave à Lille, selon la préfecture.

 Dans un premier temps, les secours avaient même fait état «d'une personne noyée». Vendredi matin, elle se trouvait toujours dans un été « critique » et son pronostic vital est engagé

.Les villages touchés se sont rapidement retrouvés «sous un à deux mètres d'eau», selon les pompiers de Cambrai. «Tout ça s'est passé en une heure de temps. Dans la rue, l'eau fait comme un torrent», a raconté la propriétaire d'un restaurant de Villers-Plouich. Les eaux ont ainsi emporté des voitures et charrié des ballots de paille vers le centre-ville, situé dans une cuvette, et des dizaines de porc auraient péri dans l'inondation d'une exploitation, a rapporté un autre témoin.La salle des fêtes du village de Villers a été ouverte pour accueillir les sinistrés.

 Dans la même commune, une école a été encerclée par les eaux et une dizaine d'élèves et deux adultes sont restés coincés plusieurs heures avant d'être évacués.

 La ministre de l'Intérieur Michèle Alliot-Marie est venue sur place dans la soirée et s'est entretenue avec des sinistrés.Une rivière sort de son litVendredi matin, les fortes précipitations ont fait sortir l'Escaut de son lit à Proville, près de Cambrai, où plusieurs habitations ont été inondées.

 Une centaine de maisons ont été touchées par les inondations dans ce village d'un peu plus de 3.000 habitants, et une vingtaine de personnes ont dû être évacuées par les pompiers.Parmi les autres dégâts figure une coulée de boue qui s'est produite sur une voie de l'autoroute A26 près de Cambrai, entraînant des difficultés de circulation.

 Des fortes pluies sont également tombées dans la région de Lens, mais sans faire de dégâts importants.

 L'Aisne a aussi été touchée par les précipitations et les secours ont réalisé des centaines d'interventions pour des routes coupées, des caves et des maisons inondées. Plusieurs TER ont été retardés et la circulation des trains sur la ligne Paris Gare du Nord-Maubeuge a été interrompue dans les deux sens après la chute d'un arbre sur une caténaire.
  source: "le Figaro"
Repost 0
Published by meuse.ardennes - dans revue de presse
commenter cet article
12 septembre 2008 5 12 /09 /septembre /2008 04:58

 Chiens mordeurs : la peur des facteurs



Sur sa tournée de factrice, Marie-Pierre prend ses précautions 

 
« Dès que j’aperçois un chien, je reste sur mon scooter, ou je me sauve », témoigne une factrice. Après l’attaque dont a été victime un de ses collègues la semaine dernière, nous l’avons accompagnée dans sa tournée afin de mesurer les risques encourus.Mardi dernier, un facteur s'est fait mordre au cours de sa tournée. Un incident qui n'est pas isolé. C'est la 2e fois cette année sur le secteur. Et sur le terrain, les risques sont bien présents.

TOUT a été testé : les sifflets ultrasons, les bombes type lacrymogène. Mais rien n'y fait, l'agressivité des chiens ne diminue pas pour autant. Face à cela, les facteurs n'ont qu'une solution : rester sur leur garde et respecter des consignes de sécurité. Malgré tout, un facteur a une nouvelle fois été mordu par un chien, la semaine dernière à Pringy, près de Vitry-le-François (Voir notre édition du 5 septembre).

Le jeune homme effectuait sa tournée comme tous les matins, lorsqu'un rottweiller l'a mordu au bras gauche. Sur Vitry c'est le deuxième accident de ce type cette année.

En pratique, ça donne quoi ? Les risques sont nombreux et il y a des comportements à adopter. Marie-Pierre Mougeot, factrice remplaçante, elle, ne compte pas faire grimper les statistiques. « Dès que j'aperçois un chien, je reste sur mon scooter ou je me sauve ». La jeune étudiante ne veut pas prendre de risque. Mieux, elle joue la carte de la prévention et elle a raison : elle n'a jamais été mordue. « Quand je vois que la boîte aux lettres est juste à la hauteur du chien. Je laisse un mot sur la porte pour dire que je n'ai pas pu distribuer. Et je le signale à mon chef ».

À Blacy, dans un secteur pavillonnaire, l'exemple est frappant. La clôture est particulièrement basse et le chien pourrait facilement sauter par-dessus la clôture. Quoi de plus normal pour l'animal car, pour lui, le facteur fait intrusion dans son espace quand il dépose une lettre. « Il y a aussi le bruit du scooter qui les excite », précise Marie-Pierre. Dans un autre village, à Loisy-sur-Marne, Marie-Pierre fait également remarquer que les portails sont ouverts ou les clôtures inexistantes. « Il y a des chiens sur la route tout le temps », témoigne la factrice.

Des propriétaires moins négligeant, il y en a aussi et heureusement. Certains font poser des pancartes indiquant qu'il y a un chien. Enfin d'autres installent des grillages plus en hauteur. « Il y a des gens très compréhensifs et d'autres moins car ils sont persuadés que leur chien est gentil ». Gentil ou pas, les risques de morsure existent. Dernièrement encore un autre facteur du centre de tri de Vitry a été mordu. Il aurait suffi d'un geste du facteur avec un stylo pour que le chien s'en prenne à lui. Le professionnel souhaitait juste avoir la signature du propriétaire pour un recommandé. Aucune plainte n'a été déposée.

Cette année, une trentaine de cas sont à déplorer sur le département. C'est un peu moins que les années précédentes. Une campagne d'information a d'ailleurs été mise en place en 2004.

« On informe régulièrement les propriétaires mais aussi les facteurs. Des fascicules contenant des recommandations leur sont remis », explique Jean-Philippe Vautrin, directeur du centre de tri postal de Vitry-le-François. Il est ainsi recommandé d'attacher son animal ou encore de clôturer sa propriété. « Même les petits chiens peuvent parfois être hargneux et s'attaquer au facteur », poursuit Jean-Philippe Vautrin.

Le facteur attaqué la semaine dernière a, quant à lui, repris ses tournées quotidiennes. Et le propriétaire du rottweiller, lui, devra faire suivre son animal chez un vétérinaire. Une procédure rendue obligatoire en cas de morsure source:"l'Ardennais"
Repost 0
Published by meuse.ardennes - dans info ardennaise et meusienne
commenter cet article
12 septembre 2008 5 12 /09 /septembre /2008 04:45
ENQUÊTE / Qui a voulu liquider Roumy ?


Francis Roumy, au temps de sa splendeur lorsqu’il présidait à la destinée du club de foot de Sedan.

 Florissante société de location de véhicules, Roumy Auto Location a laissé 60 millions de passif, 45 salariés marnais et ardennais sur le carreau. Ou comment une entreprise viable a été massacrée.
 
Le groupe Roumy auto location laisse 60 millions d’euros de passif. Les agences Budget étaient pourtant rentables, selon plusieurs repreneurs potentiels.

FRANCIS ROUMY, enfant de la Ddass devenu notable des Ardennes, doit se sentir bien seul ces derniers temps. Finis les vivats quand, président du club de foot de Sedan, il paradait avec ses joueurs.
Ejecté du monde sportif, orphelin de ses amis, lâché par ses proches, Francis Roumy n’a plus grand monde à qui se confier à part les policiers de la section financière de la PJ qui tentent de comprendre comment la société Roumy Auto Location (franchise de Budget dans les Ardennes et la Marne), la SAS Lero et la SRAL Arloc ont laissé un gouffre abyssal de 60 M€!

Le Crédit Lyonnais qui a accompagné sans sourciller Francis Roumy dans sa descente aux enfers se retrouve avec un sinistre exceptionnel (40 M€) à l’échelle régionale.
 
Où est passé cet argent ? Mystère.
Francis Roumy qui a possédé des dizaines de maisons et appartements, répète qu’il n’y a pas eu d’enrichissement personnel : « En 1988, je suis parti de rien. Il y a deux ans, j’ai injecté 900.000 € dans mes sociétés. Je n’ai pas détourné un centime ».
 
En mai 2007, les trois sociétés sont contraintes de déposer le bilan.
Preuve que Roumy Auto Location est encore en vie, le redressement judiciaire, confié au Parisien Me Stoekler, va durer un an et demi. « L’administrateur chargé de faire tourner la boutique envoyait un de ses collaborateurs une matinée par semaine. Deux heures de boulot facturées 1.000 €. Et ça a duré 76 semaines ! », rappelle, écœuré, un ex-salarié qui attend toujours, depuis la liquidation début juillet, d’être payé.
 
Pendant la période de mise sous tutelle, le chiffre d’affaires des agences Budget de Sedan, Charleville-Mézières, Reims et Châlons-en-Champagne continue de progresser, jusqu’en janvier 2008, date à laquelle intervient la mise en examen de Francis Roumy pour banqueroute, escroquerie et abus de biens sociaux. « A partir de ce moment, tout s’est dégradé. La dette des crédits-bailleurs est passée de deux jours de retard à 4 mois. Le parc automobile a été divisé par deux. Les factures n’étaient plus payées. La boîte a été massacrée », accuse un fin connaisseur du dossier.
 
Le parquet va-t-il s’intéresser à l’affaire dans l’affaire ? Sachant que c’est à l’administrateur de répondre des dettes contractées pendant le plan de continuation.
 
La liquidation brutale, cet été, pose question.
Budget France, qui s’est intéressé à une éventuelle reprise, n’est pas parvenu à obtenir tous les documents de la part de l’administrateur.
Deux offres de reprise ont fini par arriver sur le bureau du président du tribunal de commerce de Charleville-Mézières.
 
La première, présentée par un tandem Bigot-Becker, a été rejetée : « Malgré la rétention d’informations de l’administrateur, nous sommes allés au bout mais tout a été fait pour que cette société meure alors qu’elle disposait de 1.500 véhicules en location longue durée », déplore un porte-parole de Bigot-Becker.
L’autre offre, présentée par des salariés, n’a même pas été étudiée.
Un homme d’affaires, qui
a suivi de près la déconfiture de Roumy Auto Location, si
dit atterré par la gestion
de ce dossier : « On peut
se demander si, avec ce genre
de méthodes, d’autres entreprises en difficulté dans les Ardennes, ont pu, un jour être sauvées ? »

Les raisons du naufrage

Les derniers vingt-cinq salariés, rescapés de Roumy Auto Location implanté à Charleville-Mézières, Sedan, Reims et Châlons-en-Champagne, ont cru jusqu'en juillet à la survie de leur entreprise. Ils ont l'impressioaujourd'hui d'avoir été floués.

Comment Francis Roumy, PDG, a-t-il pu se retrouver dans une situation financière aussi calamiteuse ? Les difficultés auraient pour origine la déconfiture de la société Léro, spécialisée dans le commerce de voitures importées.

Le système était simple : Francis Roumy achetait à Renault-France des voitures à l'étranger qu'il revendait avec une commission sur le marché français. Les concessionnaires hexagonaux, passablement énervés, ont exigé la fin du manège. Roumy a dû alors se tourner vers Renault Italie, Renault Allemagne… avec une marge bien moindre et des délais de paiement raccourcis qui l'ont contraint à recourir au crédit.
 
Dans le même temps, un contrôle fiscal d'un montant de 6 M€ tombe.
C'est le coup de grâce. En février, Francis Roumy, est mis en examen pour banqueroute, abus de biens sociaux et escroquerie… Le parquet avait requis sa mise en détention à l'issue de la garde à vue. Le juge des libertés s'y est opposé.

Aujourd'hui entouré de six avocats, Francis Roumy, pour se défendre, dénonce une cabale, un acharnement. Ses détracteurs estiment que cet autodidacte, excellent commercial, a tenté, de manière désespérée, de maintenir artificiellement son standing. La cavalerie supposée entre ses trois sociétés lui permettait d'afficher un chiffre d'affaires annuel d'un milliard d'euros alors qu'il était en réalité de 350 millions d'euros.
 
Si la gestion des sociétés Roumy laissait à désirer, chacun s'accorde à dire que les quatre agences Budget étaient viables. « Tout le monde croyait que la boîte allait rester en vie. Tout a basculé en un trimestre », s'étonne un ancien salarié
.
Pourquoi le tribunal de commerce a-t-il hésité à céder la société à un repreneur ? Le précédent Lenoir-et-Mernier, boulonnerie ardennaise rachetée par un groupe américain accusé d'avoir bénéficié de fonds publics avant une cessation d'activité, a peut-être pesé dans la balance. « Les juges ont craint que le repreneur se contente de récupérer la clientèle sans vraiment avoir de projet viable sur le long terme », explique Me Emmanuel Brocard, avocat de Francis Roumy.
 
Dernier avatar de l'affaire, Me Brucelle, le liquidateur, tente actuellement de rapatrier 640 véhicules répartis dans toute la France pour les restituer aux organismes de crédit. Un travail de bénédictin ! Pas plus tard qu'hier, la police municipale de Reims emmenait à la fourrière un fourgon Budget abandonné avenue de Laon.

 Questions à l'administrateur
Malgré plusieurs relances téléphoniques, l'administrateur judiciaire qui a présidé pendant dix-sept mois aux destinées du groupe Roumy, n'a pas répondu à nos sollicitations. Voici les questions qui restent en suspens :
- Pourquoi, alors qu'il y avait deux offres de reprise, la société Roumy Auto Location qui équilibrait les comptes de son exploitation, disposait d'un carnet de commandes plein sur deux ans n'a-t-elle pas été sauvée. Sachant qu'il y avait 25 emplois en jeu ?

- Tous les efforts ont-ils été déployés pour sauver l'entreprise, leader régional sur son marché, soit en initiant des offres intéressantes, soit en accompagnant les repreneurs s'étant fait connaître ?
- Au cours de la procédure, certaines offres auraient été formulées et n'auraient pas été relayées auprès du tribunal de commerce. Pourquoi cette rétention d'informations ? Est-ce à l'administrateur ou aux juges consulaires de décider du bien-fondé d'une offre de reprise ?

- Au cours de la gestion judiciaire, le parc automobile, principal actif de Roumy Auto Location, a presque été divisé par deux.
Et les échéances de crédit-bail impayées ont été multipliées par deux. Quelle est l'explication ?
- Sur quelles bases a été calculée l'intervention de l'administrateur judiciaire que certains estiment à 200.000 € : sur le milliard supposé de chiffre d'affaires ou sur les 350 millions d'euros, chiffre d'affaires réel ? source: "l'Ardennais"
Repost 0
Published by meuse.ardennes - dans info ardennaise et meusienne
commenter cet article
12 septembre 2008 5 12 /09 /septembre /2008 04:35

 VENDANGES / Premier coup de sécateur aujourd'hui



Gérard Fallet, récoltant-manipulant, lance le coup d'envoi des vendanges.

 Le premier coup de sécateur a lieu ce matin à Drachy dans l'Aisne. C'est dans ce hameau proche de Charly-sur-Marne que Gérard Fallet, récoltant-manipulant, lance le coup d'envoi des vendanges 2008.

 « Cette année, Charly-sur-Marne était la première commune marquant l'ouverture des dates des vendanges le vendredi 12 septembre. Moi, j'ai dû demander une dérogation pour couper une journée en avance ».
 
Les pinots meuniers de Gérard Fallet sont à point : « Avec la chaleur, je ne voudrais pas qu'ils tournent ». Cette récolte « en avance » concerne une parcelle de 1,5 hectare dont les vignes, âgées d'une quarantaine d'années, donnent des petites grappes de 95 grammes.
 
« Ici les raisins atteignent rapidement leur maturité. Le degré potentiel est monté à 10.3, l'acidité a atteint 8.3, c'est le moment ! ». Si Gérard Fallet démarre aujourd'hui, la grande majorité des viticulteurs attend la semaine prochaine pour débuter.  source: "l'Ardennais"
Repost 0
Published by meuse.ardennes - dans info ardennaise et meusienne
commenter cet article
12 septembre 2008 5 12 /09 /septembre /2008 04:17

  le chateau de Charbogne renait



Ils ne font pas de bruit, mais sont en train de mener à bien un chantier monumental :

 les propriétaires du château de Charbogne prévoient de créer l’un des plus gros gîtes des Ardennes, entièrement accessible aux personnes handicapées. PHOTO : Karen KUBENA Le château pourra accueillir une centaine de personnes, par exemple pour des séminaires ou des fêtes familiales.

 Lancés dans un chantier colossal de rénovation, les propriétaires du bijou du XVIe prévoient d'y installer gîtes et chambres d'hôtes d'ici 2011, pour une capacité d'une centaine de places !AH, il aura du cachet, le pépère ! Le château de Charbogne, laissé à l'état de ruines depuis quelques années, est en train de subir une rénovation historique.
 
« L'ancien propriétaire était anglais, raconte le fils du nouvel acquéreur. On lui avait promis des subventions, mais il n'était pas là assez souvent pour la partie administrative… »

Du coup, c'est ce père et son fils, qui habitent non loin mais souhaitent rester discrets (les jalousies imbéciles ont la peau dure) qui ont mis la main sur la bâtisse.
 
Deux tours du XIIe, qui servaient au guet sur la vallée de l'Aisne, puis une construction plus globale au XVIe, le bâtiment a longtemps abrité, dans le passé, une petite famille et ses nombreuses bêtes de tout poil et de toute plume.
 
« Il a pris un obus pendant la guerre, rappelle notre homme. J'ai lu que c'étaient les Allemands, mais pas du tout : c'était un tir des Français ! Le gars devait pas être bien… »
 
Bref, la parcelle d'un hectare, largement occupée par l'emprise des bâtiments, respire l'Histoire.
Mais il y a de quoi faire. Planchers pourris et charpentes écroulées ont accueilli le duo d'ouvriers venus en reconnaissance.

Accessible aux handicapés
Le chantier qui a déjà bien commencé porte sur une enveloppe d'un million d'euros et pourrait s'achever fin 2011.
 
Père et fils comptent sur 40 à 45 % de subventions, de la part du conseil général et de la communauté de communes des Crêtes préardennaises. « Mais c'est du bonus ! Au début, on ne voulait même pas en demander… Il faut dire que la finalité a de quoi détonner dans un paysage touristique pas toujours dynamique, et qui traîne son manque d'hébergement depuis des lustres.

« Nous allons faire un appartement, pour moi, trois gîtes pour un total de 73 places et dix chambres d'hôtes, le tout entièrement accessible aux personnes handicapées. Apparemment, ça n'existe pas dans les Ardennes. »
Un soutien local

Le but : attirer les groupes, en proposant un accueil permanent sur le site. « On peut faire venir un bus sans problème ». insiste le fils.
Week-end à thèmes, séminaires, comités d'entreprises, fêtes familiales ou touristes de passage : le château ouvrira grand ses filets pour offrir un séjour agréable aux visiteurs.
 
Les deux bosseurs, qui jusqu'ici n'ont fait appel à l'extérieur que pour la charpente, ont pu compter sur le soutien du maire et de l'association locale qui connaît l'histoire du château.
 
Il est clair que beaucoup dans le coin sont ravis de voir le trésor local renaître.
Père et fils prévoient de passer la main à des entreprises sous peu, mais veilleront au grain !   source: "l'Ardennais"

 

img transparente

 


Le château de Charbogne, racheté par un particulier, près d'Attigny est en pleine restauration.

Au programme : chambres d'hôtes et gîte.
Repost 0
Published by meuse.ardennes - dans info ardennaise et meusienne
commenter cet article
11 septembre 2008 4 11 /09 /septembre /2008 14:38

Dans le port d'Amsterdam
Y a des marins qui chantent
Les rêves qui les hantent
Au large d'Amsterdam
Dans le port d'Amsterdam
Y a des marins qui dorment
Comme des oriflammes
Le long des berges mornes
Dans le port d'Amsterdam
Y a des marins qui meurent
Pleins de bière et de drames
Aux premières lueurs
Mais dans le port d'Amsterdam
Y a des marins qui naissent
Dans la chaleur épaisse
Des langueurs océanes
 
Dans le port d'Amsterdam
Y a des marins qui mangent
Sur des nappes trop blanches
Des poissons ruisselants
Ils vous montrent des dents
A croquer la fortune
A décroisser la lune
A bouffer des haubans
Et ça sent la morue
Jusque dans le cœur des frites
Que leurs grosses mains invitent
A revenir en plus
Puis se lèvent en riant
Dans un bruit de tempête
Referment leur braguette
Et sortent en rotant
 
Dans le port d'Amsterdam
Y a des marins qui dansent
En se frottant la panse
Sur la panse des femmes
Et ils tournent et ils dansent
Comme des soleils crachés
Dans le son déchiré
D'un accordéon rance
Ils se tordent le cou
Pour mieux s'entendre rire
Jusqu'à ce que tout à coup
L'accordéon expire
Alors le geste grave
Alors le regard fier
Ils ramènent leur batave
Jusqu'en pleine lumière
 
Dans le port d'Amsterdam
Y a des marins qui boivent
Et qui boivent et reboivent
Et qui reboivent encore
Ils boivent à la santé
Des putains d'Amsterdam
De Hambourg ou d'ailleurs
Enfin ils boivent aux dames
Qui leur donnent leur joli corps
Qui leur donnent leur vertu
Pour une pièce en or
Et quand ils ont bien bu
Se plantent le nez au ciel
Se mouchent dans les étoiles
Et ils pissent comme je pleure
Sur les femmes infidèles
Dans le port d'Amsterdam
Dans le port d'Amsterdam.
Repost 0
Published by meuse.ardennes - dans Chanson - danses - musiques
commenter cet article
11 septembre 2008 4 11 /09 /septembre /2008 14:03

Le  gouffre de padirac dans le lot,le plus célèbre d'europe situé a côté de rocamadour est considéré comme l'une des plus grandes curiosités geologiquesde france.le site acceuille chaque année un peu plus de 350000 visiteurs !
Repost 0
11 septembre 2008 4 11 /09 /septembre /2008 13:37



 La religion est une affaire personnelle, et lui, il profite de sa position pour en faire une affaire politique…   
On connaît l’histoire, politique et religion ne font pas bon ménage et l'alliance a toujours conduit à des grands conflits… divisions et massacres… Ce que l'on voit un peu partout dans le monde, d’ailleurs !!!
    
      PRESSE :    Laïcité positive ?
 Très imprégné de ce qui se passe aux Etats-Unis, Nicolas Sarkozy a mis le fait religieux au centre du débat politique, en contradiction totale avec ce qu'est la France aujourd'hui, très largement déconfessionnalisée.

 Pour lui, la religion est "comme une source d’apaisement utile au fonctionnement de la République. » 

        Très imprégné de la droite bushiste dans son rapport à la religion   
     Sarkozy a une conception très anglo-saxonne de la laïcité. Il croit aussi à la discrimination positive, en référence au système mis en place aux Etats-Unis pour aider les minorités défavorisées.
     
Et lorsqu'il parle de minorités, c'est toujours confessionnelles.     
Sarkozy définit ainsi toujours les Maghrébins uniquement par la référence religieuse dont il fait un référent identitaire.
     
De même, il réduit les problèmes de l’intégration à celui de l’islam. Rien d'étonnant alors à ce qu'il préfère faire appel aux imams qu'aux travailleurs sociaux à chaque flambée des banlieues

Repost 0
11 septembre 2008 4 11 /09 /septembre /2008 13:19
- Un beau matin, un fermier découvre dans son poulailler un oeuf en forme de cube. Surpris par cette étrange apparition, il surveille ses pondeuses de près et parvient à identifier la poule responsable de l'exploit.
 
Il présente sa poule au concours du salon de l'agriculture. Chaque matin, sous les yeux ébahis des visiteurs, sa poule pond un oeuf cubique. Le Ministère de l'Agriculture propose une jolie somme d'argent au fermier pour qu'il leur laisse cette poule extraordinaire.
 
Dès que la poule est sous le contrôle du Ministère, elle se remet à pondre des oeufs tout a fait normaux. Les responsables du Ministère convoquent le fermier demandant un remboursement car ils croient qu'il s'agit d'une fraude. Le fermier demande à sa poule:
 
- Ben alors, tu ne pond plus d'oeufs cubiques?
Et la poule répond:
 
- Crois-tu vraiment que je vais continuer à me fendre le cul en quatre maintenant que je suis devenue fonctionnaire!?
Repost 0
Published by meuse.ardennes - dans blagues - citations
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de meuse.ardennes
  • : parlons de la Meuse , des Ardennes,de tout ou de rien,de l'actualité avec sérieux ou humour,coup de gueule ou coup de coeur.
  • Contact

Passez un bon moment

Image hébergée par servimg.com C'est chouette ici.Sur Meuse Ardennes!!

Recherche

Revenez quand vous voulez

Image hébergée par servimg.com Bonjour et bienvenue sur ce blog

Texte Libre

à bientôt

A bientôt

compteur internet



Total des visiteurs sur Meuse Ardennes


ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner

-------------------