Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 09:26

Le désormais candidat ressort toutes les ficelles qui lui ont valu la victoire en 2007. Mais la sincérité n'y est plus.

Nous assistons à un remake auquel il manque juste l’essentiel : la sincérité et le volontarisme politique, tué par son bilan, par la crise et les exigences de Bruxelles. (MARTIN BUREAU/AFP)

Nous assistons à un remake auquel il manque juste l’essentiel : la sincérité et le volontarisme politique, tué par son bilan, par la crise et les exigences de Bruxelles.

 

Même équipe (Henri Guaino, Patrick Buisson, Emmanuelle Mignon, Franck Louvrier) mêmes thèmes (travail, immigration), mêmes valeurs (autorité, responsabilité), mêmes recettes (la transgression, cette fois le référendum sur les chômeurs ou l’immigration)… Tout indique que Nicolas Sarkozy tente un "remake" de sa campagne de 2007.

 

Mais un remake auquel il manque juste l’essentiel : la sincérité dont le créditaient les Français à l’époque et le volontarisme politique auquel le peuple avait envie de croire, tué par son bilan, par la crise et les exigences de Bruxelles. Sarkozy ne l’ignore pas. Dès lors, on comprend mieux l’étrange spectacle auquel il nous a été donné d’assister mercredi soir : un homme hésitant entre deux postures, un être hybride contraint d’assumer sa fonction de président et de surveiller son langage.

 

 Un candidat désireux d’en découdre mais obligé de ménager la chèvre lepéniste et le chou centriste.

Difficile d’être percutant dans ces conditions. D’où un discours convenu et confus prononcé par un homme manifestement mal à l’aise qui a trébuché à plusieurs reprises en début de phrase.

 

 Où était le souffle ? L’Elysée promet que la "niaque" sera au rendez-vous pour ses meetings dans les jours à venir. Peut-être. Mais, mercredi soir, Nicolas Sarkozy, qui se veut "challenger" face au favori Hollande avait tous les stigmates d’un chef fatigué, réduit, au fond, à suggérer qu’"il faut un président à la France".

 

 Comme Giscard qui en avait fait son slogan en 1981. Avec le succès que l’on sait. Les remakes sont rarement à la hauteur de l’œuvre originale

source le nouvel obs

 

Partager cet article

Repost 0
Published by meuse.ardennes - dans revue de presse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de meuse.ardennes
  • : parlons de la Meuse , des Ardennes,de tout ou de rien,de l'actualité avec sérieux ou humour,coup de gueule ou coup de coeur.
  • Contact

Passez un bon moment

Image hébergée par servimg.com C'est chouette ici.Sur Meuse Ardennes!!

Recherche

Revenez quand vous voulez

Image hébergée par servimg.com Bonjour et bienvenue sur ce blog

Texte Libre

à bientôt

A bientôt

compteur internet



Total des visiteurs sur Meuse Ardennes


ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner

-------------------