Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2012 3 15 /02 /février /2012 04:55

 

La candidature annoncée de Sarkozy a émaillé la journée du candidat socialiste à Saint-Étienne, mardi.

François Hollande à Saint-Étienne, mardi.

François Hollande à Saint-Étienne, mardi

 

François Hollande a beau faire de l'annonce imminente de la candidature de Nicolas Sarkozy un "non-événement", celle-ci s'invite inexorablement dans sa campagne.

 

 À Saint-Étienne, mardi, le candidat socialiste ne s'est pas privé d'ironiser sur la stratégie de son adversaire. Dès son arrivée sur le parvis de la gare, François Hollande rappelle dans un sourire que la candidature de Nicolas Sarkozy "était attendue".

 

 "Elle vient maintenant, elle aurait pu venir plus tôt, ou plus tard, il n'y avait pas de mystère sur l'intention qui était la sienne", développe-t-il. "Il est candidat depuis longtemps d'ailleurs. Maintenant, il devra dire pourquoi il est candidat après un tel bilan. Pour proposer quoi ? Pour faire comment ?"

 

François Hollande l'assure, l'entrée officielle en campagne du chef de l'État ne viendra pas perturber sa propre campagne. "Rien ne change ma campagne, aucune candidature, ni celle du candidat sortant ni celle d'un autre candidat. Rien ne me fait changer la ligne que j'ai choisie depuis plusieurs mois." Le candidat PS ne se prive pourtant pas du plaisir de quelques petites moqueries sur les dernières déclarations de Nicolas Sarkozy. Dans son collimateur, le désormais fameux référendum qui proposerait de rayer les chômeurs qui n'accepteraient pas une proposition d'emploi.

"Il nous annonce un référendum chaque matin"

"Il nous annonce un référendum chaque matin, et même un le matin et un le soir, alors qu'il n'en a fait aucun pendant cinq ans, lance-t-il.

 

 C'est sa manière de faire campagne. S'il veut faire des surprises chaque jour, libre à lui, mais c'est plutôt la mauvaise surprise depuis cinq ans." Le coup du référendum, François Hollande a eu l'occasion de le tester en direct sur des chômeurs de longue durée en insertion qui apprennent un nouveau métier en rénovant des appareils électroménagers.

"Vous avez eu besoin d'un référendum pour accepter ce poste ?" demande-t-il à Jean-Luc, un salarié tout content de quitter un RSA pour un smic dans cette entreprise d'insertion. "Non, j'ai accepté tout de suite", répond celui qui envisage, au bout de sa formation, de créer sa petite entreprise. "Vous voyez, tous ceux qui sont ici sont volontaires, pas besoin de leur mettre des conditions, il n'y a pas de suspicion.

 

 On entend dire que les gens n'acceptent pas les postes ? C'est faux, les gens acceptent toujours les postes, pas besoin de référendum." Medhi a accepté, lui aussi, tout de suite le stage en insertion qui lui a été proposé par Pôle emploi. Il est arrivé le matin même. Et François Hollande de lui lancer : "Alors, vous venez de déclarer votre candidature aujourd'hui vous aussi ?"

source le point

Partager cet article

Repost 0
Published by meuse.ardennes - dans revue de presse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de meuse.ardennes
  • : parlons de la Meuse , des Ardennes,de tout ou de rien,de l'actualité avec sérieux ou humour,coup de gueule ou coup de coeur.
  • Contact

Passez un bon moment

Image hébergée par servimg.com C'est chouette ici.Sur Meuse Ardennes!!

Recherche

Revenez quand vous voulez

Image hébergée par servimg.com Bonjour et bienvenue sur ce blog

Texte Libre

à bientôt

A bientôt

compteur internet



Total des visiteurs sur Meuse Ardennes


ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner

-------------------