Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 08:28

Réforme de la prime pour l'emploi: Hollande dénonce «une mystification» de Sarkozy

François Hollande le 22 février à Paris
François Hollande

Pour le candidat du Modem, François Bayrou, la proposition du Président consisterait à «prendre aux pauvres pour donner aux pauvres».

Par LIBÉRATION.FR

François Hollande attendri par le mea culpa de Nicolas Sarkozy sur la célébration au Fouquet's de sa victoire de mai 2007? «Oui, ca m'a touché. Il y a un côté petit garçon qui vient de dire qu'il ne retournerait plus au Fouquet's la fois prochaine», raille, sur France Inter, le candidat PS. «Il a même balbutié, bafouillé. Il y avait quelque chose d'émouvant de celui qui était allé au Fouquet's il y a cinq ans et qui promettait de ne plus y revenir», enfonce-t-il.

 

Après l’interview de Nicolas Sarkozy sur France2, mercredi soir, son rival socialiste s'est aussi montré sceptique sur le projet du Président de «réformer complètement» la prime pour l'emploi - allègement des charges sur les bas salaires en supprimant la prime pour l'emploi: «Nous sommes dans une campagne électorale. Les promesses peuvent se faire, elles ne peuvent pas être des tours de passe-passe, des mystifications et hier, c'était une mystification.»

 

Pour le candidat du Modem, François Bayrou, interrogé par I-télé, cette réforme consisterait à «prendre aux pauvres pour donner aux pauvres»: «Ce qu'on va redistribuer - soi-disant, dit-on - c'est ce qu'on aura pris déjà à des aides et des allocations.» Quant à l'interdiction des «retraites chapeau» et à la fixation des rémunérations de PDG par les actionnaires, voulues par Sarkozy, le centriste s'est demandé pourquoi «avoir attendu cinq ans dans la crise où nous étions, dans les scandales qui se sont multipliés».

«Agitation de l'homme en train de se noyer»

Pierre Moscovici, directeur de campagne de  Hollande, a estimé, mercredi sur France 2, toujours sur cette proposition d'interdire les retraites-chapeau ou sur la moralisation des rémunérations, que Nicolas Sarkozy «reprend exactement les propositions» du PS. «Il découvre tout à coup les rémunérations excessives, alors qu'il a été l'ami des conseils d'administration», moque le député socialiste.

 

Jean-Luc Mélenchon, le candidat du Front de gauche à la présidentielle, y a vu, lui, l'«agitation frénétique de l'homme en train de se noyer». A Nicolas Sarkozy qui veut généraliser l'expérience en cours de 7 heures de travail d'intérêt général par semaine pour tous les bénéficiaires du RSA, l’eurodéputé, à l’issue d’un meeting à Bastia, a répondu que c'était «une pente extraordinairement dangereuse que le travail forcé». Sur les parachutes dorés, «ça le prend deux mois avant de s'en aller! Qu'il nous laisse faire!», s’exclame Mélenchon.

 

A l’inverse, Brice Hortefeux, vice-président du conseil national de l'UMP, a salué «des propositions très concrètes pour plus de responsabilité, plus de solidarité et plus de justice». «S'inscrivant au-delà des clivages partisans et tirant tous les enseignements de la crise économique mondiale, Nicolas Sarkozy a tracé des pistes pour que chacun puisse être mieux rémunéré selon son mérite et son travail», vante l’ami fidèle du chef de l’Etat.

source libération

Partager cet article

Repost 0
Published by meuse.ardennes - dans revue de presse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de meuse.ardennes
  • : parlons de la Meuse , des Ardennes,de tout ou de rien,de l'actualité avec sérieux ou humour,coup de gueule ou coup de coeur.
  • Contact

Passez un bon moment

Image hébergée par servimg.com C'est chouette ici.Sur Meuse Ardennes!!

Recherche

Revenez quand vous voulez

Image hébergée par servimg.com Bonjour et bienvenue sur ce blog

Texte Libre

à bientôt

A bientôt

compteur internet



Total des visiteurs sur Meuse Ardennes


ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner

-------------------