Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 décembre 2011 3 28 /12 /décembre /2011 09:23

 

Manuel Valls, invité de RTL ce mercredi matin, a vivement critiqué le bilan de Nicolas Sarkozy.

Manuel Valls, invité de RTL ce mercredi matin, a vivement critiqué le bilan de Nicolas Sarkozy.
 

Le président sortant est comptable de son bilan, tel est l'angle d'attaque choisi par l'équipe de François Hollande.

 

Alors que le taux de en France a atteint, en novembre 2011, son plus haut niveau depuis novembre 1999, Manuel Valls juge Nicolas Sarkozy «en grande partie» responsable de cette situation. Sévère, le responsable de la communication du candidat Hollande, insiste : «Le président de la République ne va pas nous faire croire qu'il va résoudre ce problème alors qu'il est en train de terminer un quinquennat marqué par l'échec».

«Que de temps perdu !» déplore Valls


«Evidemment, il y a la crise mais il y a d'abord une politique économique et fiscale qui a aggravé cette crise et qui a donc aggravé le chômage», souligne le député-maire d'Evry, invité ce mercredi de RTL. «Rien n'a été anticipé, déplore-t-il, le pouvoir continue d'ailleurs de subventionner les heures supplémentaires, alors que ça détruit de l'emploi (...) et que ça coûte cher à l'Etat».

Les mesures envisagées ne trouvent pas non plus grâce à ses yeux. Manuel Valls estime que Xavier Bertrand, mardi, a été «à côté de la plaque». Et le rendez-vous du 18 janvier ? «On ne va pas nous refaire le coup d'une attente autour du sommet social», a commenté Manuel Valls. «C'est trop tard, selon lui. Que de temps perdu !» De toute façon, juge-t-il, «ça n'est pas un sommet social, c'est un sommet électoral».

«Proposer une autre orientation au pays»


«Il faut des mesures d'urgence, c'est ce que propose François Hollande.» Voilà pourquoi, assure Manuel Valls, «2012 doit être l'année du changement». Notant qu'aujourd'hui «ce sont à la fois les jeunes et les seniors qui sont concernés de plein fouet par cette augmentation du chômage», il rappelle ainsi que c'est François Hollande qui propose un «contrat de génération». Manuel Valls l'assure «c'est une autre orientation qu'il faut proposer au pays», énumérant, par exemple, «une autre politique industrielle», «l'investissement dans l'éducation».

Revenant sur l'éventuelle nomination du secrétaire général de l'Elysée, Xavier Musca, à la tête de la Caisse des dépôts et consignation évoquée par le quotidien «Libération», Manuel Valls tranche : «C'est la confirmation d'un pouvoir aux abois qui est en train d'essayer de verrouiller l'appareil d'Etat à quelques mois des élections».
source le parisien

Partager cet article

Repost 0
Published by meuse.ardennes - dans revue de presse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de meuse.ardennes
  • : parlons de la Meuse , des Ardennes,de tout ou de rien,de l'actualité avec sérieux ou humour,coup de gueule ou coup de coeur.
  • Contact

Passez un bon moment

Image hébergée par servimg.com C'est chouette ici.Sur Meuse Ardennes!!

Recherche

Revenez quand vous voulez

Image hébergée par servimg.com Bonjour et bienvenue sur ce blog

Texte Libre

à bientôt

A bientôt

compteur internet



Total des visiteurs sur Meuse Ardennes


ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner

-------------------