Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 décembre 2011 1 26 /12 /décembre /2011 16:34
Proxénétisme : l’affaire qui fait peur au tout-Paris

 

Les Chandelles, le plus célèbre des clubs échangistes parisiens, est menacé de fermeture dans le cadre d’une enquête sur un réseau de prostitution. Mais voilà : ce lieu VIP bénéficierait de solides soutiens...

« Je n’ai rien à vous dire, si ce n’est que mon établissement n’a rien à voir avec cette histoire. »

 

 Malgré plusieurs relances au téléphone, la gérante et propriétaire des Chandelles s’en tiendra à cette courte déclaration. Madame Valérie Hervo, 44 ans, ne souhaite pas s’exprimer. Ni sur ses tracasseries administratives, ni sur l’affaire de prostitution qui lui a valu d’être placée en garde à vue, fin novembre, dans les locaux de la police judiciaire.

 

Relâchée sans avoir été présentée à la justice, cette figure bien connue du Paris noctambule fait pourtant l’objet d’une demande de fermeture administrative émanant de la brigade de répression du proxénétisme (BRP, ex-Mondaine).  Motif : Les Chandelles apparaîtraient en trop bonne place dans une enquête sur un réseau de prostitution de luxe démantelé cet automne par la juridiction interrégionale spécialisée (Jirs) de Paris.

 

Un dossier où ces juges, en charge de la lutte contre le crime organisé, ont déjà mis en examen (pour proxénétisme aggravé) trois personnes : deux femmes et un ancien joueur de football. Cet ex-international algérien est soupçonné d’avoir fourni des professionnelles à des amateurs pour qu’ils puissent entrer dans divers lieux chauds tels que Les Chandelles. Suspectés de figurer parmi ses clients, les joueurs professionnels Jérémy Ménez (PSG) et Ludovic Giuly (AS Monaco) ont été entendus, eux, comme simples témoins par les policiers. 

 

« C’est vieux comme le monde, résume un habitué du milieu libertin. étant donné que la plupart des soirées sont réservées aux couples, certains types friqués y vont avec des prostituées. Le tout, pour le club qui ferme les yeux, étant de ne pas se faire attraper.

 

 Cette pratique est parfois répandue dans les lieux moins huppés ou ceux qui veulent animer leurs soirées, histoire de faire croire aux clients qu’ils y rencontrent des bourgeoises dévergondées.  Mais bon, Les Chandelles n’ont jamais eu cette réputation. » Vrai. élevé au rang d’institution parce que justement ultra-sélectif, pour ne pas dire élitiste, le club parisien affichait officiellement un CV sans tache, assorti d’une belle santé financière.

Lire l'article intégral dans VSD n°1791 (du 22 au 28 décembre 2011)     

Partager cet article

Repost 0
Published by meuse.ardennes - dans revue de presse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de meuse.ardennes
  • : parlons de la Meuse , des Ardennes,de tout ou de rien,de l'actualité avec sérieux ou humour,coup de gueule ou coup de coeur.
  • Contact

Passez un bon moment

Image hébergée par servimg.com C'est chouette ici.Sur Meuse Ardennes!!

Recherche

Revenez quand vous voulez

Image hébergée par servimg.com Bonjour et bienvenue sur ce blog

Texte Libre

à bientôt

A bientôt

compteur internet



Total des visiteurs sur Meuse Ardennes


ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner

-------------------