Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2012 4 12 /01 /janvier /2012 05:27

Seuls 13 % des Français estiment que le chef de l'État s'est amélioré depuis le début de son mandat

 

Nicolas Sarkozy a l'intention de se déclarer le plus tard possible à l'élection présidentielle.

 

 

 

Pour Nicolas Sarkozy, ce n'est pas la fête. À 116 jours du premier tour de la présidentielle, l'heure est au débat d'idées mais aussi au bilan. Et les Français jugent la progression de Nicolas Sarkozy plutôt médiocre.

 

 Selon notre sondage Ipsos - Le Point du 11 janvier*, seuls 13 % des Français estiment que Nicolas Sarkozy est un "meilleur" président aujourd'hui qu'au début de son mandat. 28 % jugent que le locataire de l'Élysée est "moins bon" qu'au début de son quinquennat. Enfin, 56 % des Français interrogés n'observent aucune évolution entre aujourd'hui et 2007.

 

Les sympathisants d'Europe Écologie-Les Verts, du PS et du FN sont les plus sévères. 1 % des sympathisants verts estiment que Nicolas Sarkozy est un "meilleur" président aujourd'hui qu'au début du quinquennat. 4 % des sympathisants socialistes estiment que le chef de l'État est "meilleur" qu'en 2007. Parmi les sympathisants FN interrogés, ils sont 8 % à juger positive l'évolution de Nicolas Sarkozy depuis le début du quinquennat. En revanche, les sympathisants MoDem et UMP jugent plus favorablement l'action de Nicolas Sarkozy. 14 % des Français sympathisants de François Bayrou estiment que Nicolas Sarkozy est meilleur aujourd'hui qu'en 2007. 34 % des sympathisants UMP sont aussi de cet avis.

Sarkozy joue le risque

D'ici au mois d'avril, la majorité présidentielle a donc encore du travail pour promouvoir l'image du président de la République et défendre le bilan du quinquennat. De son côté, Nicolas Sarkozy n'est toujours pas officiellement candidat à un deuxième mandat et a bien l'intention de se déclarer le plus tard possible, pas avant la fin février. Le président entend prouver qu'il réformera la France "jusqu'à la dernière minute". En ce début d'année, au fil de ses déplacements et de ses voeux, il s'emploie donc à prendre des risques, à lancer des "propositions chocs" telles que la TVA sociale, la réforme du statut des enseignants ou la taxe sur les transactions financières. Objectif de l'Élysée : cliver, mais aussi créer le contraste avec le projet du candidat PS François Hollande.

source le point

Partager cet article

Repost 0
Published by meuse.ardennes - dans revue de presse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de meuse.ardennes
  • : parlons de la Meuse , des Ardennes,de tout ou de rien,de l'actualité avec sérieux ou humour,coup de gueule ou coup de coeur.
  • Contact

Passez un bon moment

Image hébergée par servimg.com C'est chouette ici.Sur Meuse Ardennes!!

Recherche

Revenez quand vous voulez

Image hébergée par servimg.com Bonjour et bienvenue sur ce blog

Texte Libre

à bientôt

A bientôt

compteur internet



Total des visiteurs sur Meuse Ardennes


ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner

-------------------