Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2012 4 09 /02 /février /2012 12:12
AdTech AdAdTech Ad

Une fois n'est pas coutume : si en 2007 Nicolas Sarkozy avait mené une campagne prometteuse, les choses ont bien changé. Avec une impopularité qui atteint des sommets pour un président en fin de mandat, ne pas se déclarer tout en envoyant suffisamment de signes pour confirmer sa candidature relève de la farce politicarde plus que d'une stratégie efficace. Pour Laurent Pinsolle, partisan de NPA, il va droit dans le mur... « sans s'en rendre compte » !



(Dessin de Louison) 
Parce qu’il a bien géré sa campagne de 2007, beaucoup pensent encore que le président peut rebondir. Mais la pré campagne totalement abracadabrantesques du candidat non officiel de l’Elysée remet sérieusement en cause une telle hypothèse. 
 

Une déclaration de candidature déjà ratée ?

Le président de la République sera bien candidat à sa réélection, comme on pouvait le pronostiquer. Toutes ses déclarations, dimanche dernier, lors des vœux à la presse, devant les députés UMP ou en déplacement ont levé le peu d’ambigüité qui pouvait subsister sur le sujet. Aujourd’hui, les stratèges de l’Elysée se posent les questions de la date de candidature officielle. Un temps envisagée tôt, elle avait été repoussée à mars mais les mauvais sondages plaident pour l’avancer un peu.
 
Sur le fond, il est bien évident que Nicolas Sarkozy a intérêt à rentrer en campagne le plus vite possible pour essayer d’entamer le retard qu’il a vis-à-vis de François Hollande. Il est même sans doute déjà trop tard. Une déclaration tardive est logique pour un président en tête des sondages. Quand on est très loin, mieux vaut avoir du temps pour essayer de remonter. Tout le problème est que sa candidature est tellement évidente que l’on peut douter de l’effet que son annonce aura.

Une stratégie totalement absurde

Tout d’abord, depuis deux semaines, l’UMP critique « l’arrogance » du candidat socialiste. Certes, les psychologues disent que l’on voit plus facilement chez les autres les défauts que l’on a soi-même. Mais les communicants de l’équipe au pouvoir auraient tout de même pu comprendre qu’il est ubuesque de voir Nicolas Sarkozy ou Jean-François Copé critiquer l’arrogance de François Hollande. C’est comme un aveugle qui se moquerait d’un borgne !
 
Dimanche matin sur Europe 1, François Baroin a dit que François Hollande, bien que social-démocrate, avait rejeté tout l’apport de la social-démocratie en faisant revenir le PS à l’avant 1981 pour avoir attaqué la finance ! Rien de moins. Enfin, l’interview croisée avec Angela Merkel a été un gros échec, tant d’audience (battu par Corinne Lepage ) que d’image, donnant l’impression d’un président de la République soumis à la chancelière, comme l’a bien souligné Nicolas Dupont-Aignan.

L’agitation comme programme

Bref, les angles de communication de l’équipe au pouvoir apparaissent comme très hasardeux, pour ne pas dire totalement contre-productifs. Là-dessus, Nicolas Sarkozy semble persuadé qu’une agitation législative de dernière minute peut lui permettre de reconquérir les Français ! C’est ainsi que l’artificier en chef de l’Elysée aborde la dernière ligne droite de la campagne en proposant une augmentation de la TVA de 1,6 points extrêmement impopulaire.
 
Le président de la République ne semble pas se rendre compte que toutes ces mesures dessinent en creux une critique de son quinquennat, soulignant les décisions qui n’ont pas été prises et qui auraient du l’être (comme la réforme du financement de la protection sociale). En outre, cela contribue encore à brouiller toute lisibilité de son action, dont les Français cherchent encore la cohérence. Pire, il est probable que les électeurs décodent parfaitement les limites de ces annonces.
 
Bref, le début de cette campagne laisse penser que Nicolas Sarkozy va dans le mur, en klaxonnant, un peu à la manière de Valéry Giscard d’Estaing en 1981, sans s’en rendre compte. Le plus incroyable est que l’on pouvait prévoir cela depuis assez longtemps.
source marianne 

Partager cet article

Repost 0
Published by meuse.ardennes - dans revue de presse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de meuse.ardennes
  • : parlons de la Meuse , des Ardennes,de tout ou de rien,de l'actualité avec sérieux ou humour,coup de gueule ou coup de coeur.
  • Contact

Passez un bon moment

Image hébergée par servimg.com C'est chouette ici.Sur Meuse Ardennes!!

Recherche

Revenez quand vous voulez

Image hébergée par servimg.com Bonjour et bienvenue sur ce blog

Texte Libre

à bientôt

A bientôt

compteur internet



Total des visiteurs sur Meuse Ardennes


ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner

-------------------