Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 février 2012 2 14 /02 /février /2012 05:20
 


Pour Laurent Pinsolle, soutien de Nicolas Dupont-Aignan, la Grèce, pour être sauvée, devrait sortir de l'euro.



22 % de baisse pour le salaire minimum ! Voici ce que la majorité des ministres et des députés ont accepté pour satisfaire les exigences de la troïka technocratique, FMI, Commission Européenne et BCE. Comme d’habitude, il y aura des suppressions de postes dans la fonction publique, des baisses de dépenses sociales, notamment pour les retraites. Le plus incroyable reste le fait de persister dans l’erreur tant on constate aujourd’hui que cette voie est une impasse.
 
En effet, cela fait deux ans que la Grèce va de plans d’austérité en plans d’austérité. Le problème est que chaque plan accentue plus encore la récession du pays (dont le PIB a baissé de 6 % en 2011 !). Et cette récession augmente relativement le poids de la dette et déprime les recettes fiscales, creusant plus encore le trou budgétaire, imposant in fine de nouveaux plans d’austérité. La Grèce est entrée dans un cercle vicieux sans fin, comme le souligne aussi la presse allemande.
 
Joseph Stiglitz a bien raison de comparer les politiques suivies en Grèce à « la pratique de la saignée dans la médecine médiévale  ». Comment ne pas être révolté et avoir honte devant ce qui est imposé à la Grèce ? Le taux de chômage vient de dépasser les 20 %. Près d’un jeune sur deux est sans emploi. Le pouvoir d’achat est en chute libre avec les baisses de salaires dans la fonction publique et celles à venir des salaires dans le privé avec la baisse du SMIC.

L’euro contre les peuples

Il est ahurissant que les dirigeants de la Grèce acceptent de procéder à une dévaluation interne pour rétablir la compétitivité de leur pays, tant il s’agit de la solution la plus brutale pour la population. Car les prix ne s’ajustent pas aux baisses de salaires et ceci provoque un effondrement du pouvoir d’achat de la population, encore aggravé par l’envolée du chômage. Pourtant, il y aurait eu une solution beaucoup plus simple, qui consistait à sortir de l’euro et revenir à une drachme dévaluée.
 
Bien sûr, le pouvoir d’achat pour les produits importés aurait beaucoup baissé, mais cela n’aurait concerné que les importations, et pas les biens locaux. Avec cette solution, les Grecs sont étranglés financièrement par des loyers ou des mensualités d’emprunt stables quand leurs salaires baissent. Même avec une dévaluation de 50 %, la perte de pouvoir d’achat aurait été limitée à 5-10 %. Et le regain de compétitivité aurait été beaucoup plus fort et beaucoup plus rapide.
 
Il y a un an, les partisans de l’euro disaient qu’une sortie de la monnaie unique provoquerait une catastrophe économique, un défaut sur les dettes et un effondrement du pouvoir d’achat. Aujourd’hui, c’est le maintien de la Grèce dans l’euro qui impose ce défaut sur la dette et la baisse du pouvoir d’achat. Une sortie ne serait pas indolore, mais elle permettrait au pays de se redresser plus vite. Le problème pour l’UE est que cette sortie de l’euro signifierait la fin de la monnaie unique.
 
Du coup, pourquoi la Grèce veut se maintenir dans cette galère monétaire ? Certes, la population manifeste, mais une majorité soutient encore l’euro. Comme on pouvait le pressentir, cela vient sans doute du fait que le pays ne veut pas mordre la main qui l’a nourri pendant si longtemps. En outre, la manipulation des comptes et les déficits créent un sentiment de culpabilité qui explique en partie que les dirigeants acceptent d’avaler les potions amères proposées par l’Europe.
 
La situation de la Grèce démontre tous les jours que le traité de Maastricht était une immense erreur. Le maintien dans la zone euro que le pays s’impose est une impasse. Espérons que ses dirigeants finiront par s’en rendre compte pour épargner  des souffrances inutiles à leur peuple.
source marianne

Partager cet article

Repost 0
Published by meuse.ardennes - dans revue de presse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de meuse.ardennes
  • : parlons de la Meuse , des Ardennes,de tout ou de rien,de l'actualité avec sérieux ou humour,coup de gueule ou coup de coeur.
  • Contact

Passez un bon moment

Image hébergée par servimg.com C'est chouette ici.Sur Meuse Ardennes!!

Recherche

Revenez quand vous voulez

Image hébergée par servimg.com Bonjour et bienvenue sur ce blog

Texte Libre

à bientôt

A bientôt

compteur internet



Total des visiteurs sur Meuse Ardennes


ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner

-------------------