Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 août 2011 2 30 /08 /août /2011 13:45

60 commentaires

 

Kadhafi en avril 2011.

 

Le dirigeant libyen en fuite Mouammar Kadhafi conserve une capacité de commandement des troupes qui lui sont loyales dans le pays, a indiqué mardi un porte-parole de l'Otan, tout en affirmant ne pas savoir où il se trouve.

Lors d'une conférence de presse, le porte-parole de l'opération de l'Alliance atlantique en Libye, le colonel canadien Roland Lavoie, a fait état de la «capacité dont il fait encore preuve à commander et contrôler des troupes, leurs mouvements, et celui d'armes ainsi que leur déploiement, y compris le tir de missiles sol-sol».

 

 

Par ailleurs, selon le porte-parole militaire de la rébellion, «le lancement de la bataille finale est imminent». «Jusqu'ici nous n'avons reçu aucune proposition de reddition pacifique. Nous voulons que tous sachent que nous sommes prêts militairement pour la bataille qui mettra fin au conflit», a déclaré le colonel Ahmed Omar Bani, lors d'une conférence de presse.

Quant à la fille de Kadhafi, Aïcha, accueillie avec deux de ses frères et sa mère en Algérie «pour des raisons strictement humanitaires», elle a accouché ce mardi.

 

 

Le bébé (une fille) a été baptisé Safia, du nom de sa grand-mère paternelle, présente à ses côtés, ont indiqué des sources sûres à Ennahar, quotidien arabophone.

 

Aïcha, ses frères Hannibal et Mohamed, Safia, la seconde épouse de Mouammar Kadhafi, sont entrés lundi matin en Algérie, avait annoncé lundi le ministère des Affaires étrangères.

Safia, Hannibal, Mohamed et Aïcha Kadhafi (AFP)

Ennahar avait indiqué lundi qu’ils avaient pénétré le territoire algérien par le poste frontière d’extrême sud Tinkarine d’où ils ont été acheminés par avion à Djanet, à plus de 400 km au nord-ouest, où est hospitalisée Aïcha.

Aïcha, enceinte, «était arrivée à terme et devait accoucher incessamment», a déclaré mardi à l’AFP une source gouvernementale.

 

«Elle a accouché tôt ce matin. Elle a eu une petite fille. Mère et fille se portent à merveille à l’hôpital», a ajouté ce responsable gouvernemental qui a requis l’anonymat et refusé de fournir davantage de détails, sauf qu’elles se trouvaient «dans le sud» du pays.

Il s’agit des premières nouvelles concrètes fournies sur le clan Kadhafi. Son chef, Mouammar Kadhafi, restait encore introuvable mardi, sept jours après l’entrée des forces du Conseil national de transition (CNT) à Tripoli.

Les combattants rebelles sont déterminées à parachever leur victoire avec la prise en tenaille du dernier bastion de Kadhafi, sa ville natale de Syrte.

Les Kadhafi, leurs conjoints et «beaucoup d’enfants» en Algérie

Selon l’ambassadeur d’Algérie aux Nations Unies, Mourad Benmehidi, les conjoints des Kadhafi et leurs enfants les ont accompagné en Algérie. «Il y a beaucoup d’enfants», a-t-il indiqué au New York Times sans pouvoir chiffrer le nombre de personnes dans le groupe.

 

La famille Kadhafi, en tout une trentaine de personnes dont des blessés selon le quotidien arabophone algérien, seraient installée dans une résidence officielle strictement gardée des environs de Djanet, ville touristique du Sahel à 2.300 km au sud-est d’Alger.

Dans cette cité que le ministère français des Affaires étrangères déconseille à ses ressortissants sévit Al-Qaïda du Maghreb islamique (Aqmi) qui y avait suivi puis enlevé plus loin en février dernier une touriste italienne toujours entre ses mains.

 

Les lignes téléphoniques avec cette région semblaient en dérangement depuis le début de la matinée, rendant impossible de joindre l’hôpital, ni quiconque sur place.

«Un acte que nous ne saluons ni ne comprenons»

Les membres de la famille Kadhafi «été admis en Algérie pour des raisons strictement humanitaires», a déclaré mardi matin à l’AFP le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Amar Belani. «Nous en avons informé le Secrétaire Général des Nations unies, le président du Conseil de sécurité et le président du Conseil exécutif du CNT», a-t-il écrit dans un courriel.

A l’annonce par le ministère des Affaires étrangères algérien lundi de l’arrivée de la famille Kadhafi en Algérie, un membre de l’exécutif du CNT, Mohammed al-Allagy, a réclamé leur retour.

 

Le porte-parole du gouvernement rebelle Mahmoud Chammam a ensuite indiqué que le CNT avait été informé par Alger de leur arrivée. «L’Algérie a dit qu’elle avait offert un passage (à la famille de Kadhafi) pour aller dans un pays tiers, nous ne pouvons confirmer, mais ils ont dit qu’ils les avaient accueillis pour raisons humanitaires», a-t-il déclaré.

 

«Nous demandons à tous les pays de comprendre que sauver la famille de Kadhafi n’est pas un acte que nous saluons ni ne comprenons», a-t-il souligné. «Nous voudrions que ces personnes reviennent. Nous garantissons un procès juste»

source libération.

Partager cet article

Repost 0
Published by meuse.ardennes - dans revue de presse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de meuse.ardennes
  • : parlons de la Meuse , des Ardennes,de tout ou de rien,de l'actualité avec sérieux ou humour,coup de gueule ou coup de coeur.
  • Contact

Passez un bon moment

Image hébergée par servimg.com C'est chouette ici.Sur Meuse Ardennes!!

Recherche

Revenez quand vous voulez

Image hébergée par servimg.com Bonjour et bienvenue sur ce blog

Texte Libre

à bientôt

A bientôt

compteur internet



Total des visiteurs sur Meuse Ardennes


ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner

-------------------