Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 janvier 2012 6 07 /01 /janvier /2012 06:23

 

INTERVIEW. Le président d'honneur du Front national estime que le chef de l'État est inefficace et qu'il tourne en rond.

  Jean-Marie Le Pen compte "venir en aide à [sa] présidente", jugeant qu'il est "sans doute le meilleur connaisseur de France des campagnes présidentielles, car [il] fait cela depuis un demi-siècle".

Jean-Marie Le Pen compte "venir en aide à [sa] présidente", jugeant qu'il est "sans doute le meilleur connaisseur de France des campagnes présidentielles, car [il] fait cela depuis un demi-siècle".

 

Le président d'honneur du Front national âgé de 83 ans - qui s'apprête à mener un nouveau marathon électoral - répond aux questions du Point.fr.

Le Point.fr : Marine Le Pen va souffler sa première bougie à la tête du FN. Quel jugement portez-vous sur son action ?

Jean-Marie Le Pen : Marine Le Pen a donné un sursaut évident au FN, car les adhésions ont pratiquement doublé en un an (bientôt 50 000 militants encartés, NDLR). Sa campagne booste l'action politique. En une année, elle s'est aussi beaucoup améliorée dans le débat, en particulier dans le domaine économique et social, qui n'était pas son point le plus fort. Désormais, elle fait bonne figure sur ces sujets. Mais je crois qu'elle devrait insister davantage sur les questions d'immigration qui sont très importantes.

 

Pas moins de sept meetings sont à votre agenda en janvier. Quel rôle voulez-vous jouer dans la campagne présidentielle ?

Je viens en aide à ma présidente, car je suis sans doute le meilleur connaisseur de France des campagnes présidentielles, car je fais cela depuis un demi-siècle. Je vais aller dans des endroits où elle ne peut pas aller. Je suis en quelque sorte le premier militant du FN. Marine Le Pen fait sa campagne, et moi, je fais la campagne de la campagne !

 

Quel sens donnez-vous à la commémoration du 600e anniversaire de la naissance de Jeanne d'Arc ?

Commémorer la naissance de notre héroïne nationale est la moindre des choses ! Nous fêterons cet anniversaire le samedi 7 janvier, et non le vendredi 6 janvier, car nous sommes un parti de gens qui travaillent ! En Jeanne, je veux surtout célébrer l'adolescente pour rattacher cet hommage à une analyse de la situation de la jeunesse en France. Il y a grande pitié pour la jeunesse française. Cette Jeanne n'a jamais été ni femme ni mère : les Anglais, les évêques et les sorbonnards ont fait ce qu'il fallait pour. Elle est donc fixée dans un personnage d'adolescente, car elle est morte à 18 ans. Jeanne doit être un repère pour notre jeunesse. Aujourd'hui, la jeunesse est maltraitée tant dans les domaines de l'éducation, du chômage, de la considération, de la sécurité.

 

Nicolas Sarkozy vous grille la politesse en rendant hommage à la Pucelle d'Orléans vendredi. Qu'en pensez-vous ?

C'est bien normal de la part d'un chef d'État de vouloir commémorer la naissance de Jeanne d'Arc. Mais tout ce que fait Nicolas Sarkozy est tendu vers un but : siphonner les voix du FN. Il faut savoir qu'il est très inefficace. Tout le monde sait qu'il fait le candidat, mais cela ne veut pas dire qu'il le sera ! Il fait une campagne extraordinaire par rapport à sa fonction principale qui devrait être de diriger la France. Nicolas Sarkozy est un bel écureuil qui court dans sa cage. Lui pense qu'il parcourt beaucoup de terrain, mais il ne sait pas qu'il tourne dans une cage ronde. Il court, il court, il court ! Mais il reste au même endroit. Le chef de l'État fait aussi semblant d'être l'organisateur de tout ce qui se passe dans le monde. Ainsi, il engage des forces armées - comme en Libye - dans des projets qui ne sont pas des projets français.

 

En pleine crise économique, pensez-vous que les Français sont prêts à changer de capitaine ?

Si je savais ce qui allait arriver au Titanic, je ne voterais certainement pas pour le capitaine ! Les Français savent ce qu'a fait Nicolas Sarkozy. Ils n'ont qu'à regarder les courbes de la dette, du déficit commercial, du déficit de la Sécurité sociale, mais aussi celles du chômage, de l'insécurité et de l'immigration. En revanche, si les Français pensent qu'il faut changer de politique car on va dans le mur, eh bien, il faut changer de capitaine !

 

Le FN a déposé une question prioritaire de constitutionnalité devant le Conseil d'État pour contester le système des parrainages. Êtes-vous optimiste ?

Vous savez que ce sont des organes très liés au pouvoir... Mais il y a des grâces d'État... Cela peut aussi être dans l'intérêt du pouvoir : si Marine Le Pen n'est pas candidate à la présidentielle, Nicolas Sarkozy est presque automatiquement battu. Vous imaginez bien que les électeurs du FN prêts à voter pour Marine ne voteront pas pour lui. Ils resteront chez eux ou ils voteront contre Sarkozy ! Ce serait scandaleux que quelqu'un qui fait 20 % dans les sondages ne puisse pas être candidat, car il lui manque des signatures d'élus !

 le point

Partager cet article

Repost 0
Published by meuse.ardennes - dans revue de presse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de meuse.ardennes
  • : parlons de la Meuse , des Ardennes,de tout ou de rien,de l'actualité avec sérieux ou humour,coup de gueule ou coup de coeur.
  • Contact

Passez un bon moment

Image hébergée par servimg.com C'est chouette ici.Sur Meuse Ardennes!!

Recherche

Revenez quand vous voulez

Image hébergée par servimg.com Bonjour et bienvenue sur ce blog

Texte Libre

à bientôt

A bientôt

compteur internet



Total des visiteurs sur Meuse Ardennes


ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner

-------------------