Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 12:25

Voilà une nouvelle séquence qui risque d'agiter la Toile alors que Nadine Morano est déjà régulièrement la cible des internautes notamment pour ses déclarations publiées sur Twitter comme elle s'en est expliquée dans un entretien à puremedias.com. Ce matin, les téléspectateurs de BFM TV ont pu assister à un face-à-face musclé entre la ministre de l'Apprentissage et Jean-Jacques Bourdin visiblement décidé à ne rien lui laisser passer

 

Après avoir corrigé son invitée pour une liaison de français malheureuse ("cent euros" et non "cent z'euros"), Jean-Jacques Bourdin n'a pas hésité à dire à Nadine Morano qu'elle ne maîtrisait pas le dossier de la TVA sociale que le gouvernement souhaite voir appliquer dans les prochaines semaines. Nadine Morano a d'abord commencé par mettre en avant le modèle allemand pour justifier de la réforme annoncée en France : "Sur ces 100 euros sur le salaire, les charges sociales qui pèsent en France sont de 50 euros, en Allemagne, elles sont de 39 euros, ce qui veut dire que le coût du travail est très élevé en France. Ça pèse évidemment sur la compétitivité de nos entreprises et donc par définition sur la possibilité d'employer en France et par définition également sur nos possibilités d'exportation de nos produits, par définition également avec les produits d'importation qui n'ont pas la même" explique-t-elle avant d'être interrompu par son interlocuteur.

 

"Vous dites des bêtises !"

"De combien est la TVA en Allemagne ?" demande Jean-Jacques Bourdin. "La TVA en Allemagne est plus élevée que la nôtre, elle est de trois points supérieure à la nôtre" lui répond alors Nadine Morano. "Vous dîtes des bêtises, elle est de 19 points en Allemagne. La nôtre est de 19,6. Mais vous dîtes des bêtises Nadine Morano , vous ne maitrisez pas le sujet ! Pardonnez-moi de vous le dire !" s'agace alors le journaliste qui demande alors à la ministre si elle sait à quoi a servi en priorité cette augmentation de TVA en Allemagne. "Au désendettement de l'Etat" répond alors Nadine Morano avant de préciser à Jean-Jacques Bourdin que sa réponse démontre qu'elle "maîtrise le sujet".

 

"Ici, c'est moi qui pose les questions"

Le reste de l'entretien fut encore très animé ce matin en direct au point que Jean-Jacques Bourdin s'agace de voir son invitée vouloir aborder certains sujet plutôt que d'autres : "Ici, c'est moi qui pose les questions" lui lance-t-il.

 

Ce nouvel accrochage intervient après un autre incident bien plus musclé hier matin sur France Inter où Nadine Morano a vivement critiqué la chronique que l'humoriste Sophia Aram lui consacrait en direct. Ce matin sur BFM TV, la ministre a réaffirmé que la direction de France Inter lui avait présenté des excuses, ce que dément la station qui reconnaît néanmoins que Philippe Val a bien appelé la ministre après cet "incident d'antenne".

source : Ozap

Partager cet article

Repost 0
Published by meuse.ardennes - dans revue de presse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de meuse.ardennes
  • : parlons de la Meuse , des Ardennes,de tout ou de rien,de l'actualité avec sérieux ou humour,coup de gueule ou coup de coeur.
  • Contact

Passez un bon moment

Image hébergée par servimg.com C'est chouette ici.Sur Meuse Ardennes!!

Recherche

Revenez quand vous voulez

Image hébergée par servimg.com Bonjour et bienvenue sur ce blog

Texte Libre

à bientôt

A bientôt

compteur internet



Total des visiteurs sur Meuse Ardennes


ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner

-------------------