Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 05:09

 

Le candidat socialiste a détaillé son programme en matière d'éducation, jeudi. L'occasion de répondre au quasi-candidat Sarkozy.

François Hollande à Orléans, jeudi soir.

François Hollande à Orléans, jeudi soir.

 

Martine Aubry avait adopté le mot durant la primaire, alors que François Hollande, prudent, l'avait écarté. Jeudi soir, à l'occasion d'une journée et d'un meeting consacrés, à Orléans, à l'éducation, le candidat socialiste à l'Élysée a repris le mot : la refondation de l'école. Hollande veut aller loin, et vite, pour réformer l'éducation, qu'il considère comme la "première promesse de la République".

"Il y a une dette éducative, comme il y a une dette financière", a critiqué Hollande. L'idée essentielle est de privilégier un enseignement par les compétences plus que par disciplines au collège. Les enseignants devront faire des efforts : même s'il ne l'a dit ce soir, dans la salle des fêtes de Saint-Jean-de-la-Ruelle, qu'à mots couverts, le candidat PS souhaite rendre obligatoires le suivi individualisé, le travail en équipe, l'accueil des parents, etc. Une petite valorisation salariale pourrait faire passer la pilule auprès des profs.

Semaine de quatre jours... et demi

Le candidat compte surtout sur sa promesse, réitérée ce soir, d'affecter 60 000 postes à l'Éducation nationale (dont 5 000 dans le supérieur) pour les convaincre d'accepter ses réformes. De plus, François Hollande entend reprendre la formation initiale des enseignants, en rétablissant notamment l'année de stage. Un cursus de formation continue sera aussi imposé aux enseignants durant leur carrière.

Le paquet sera mis sur la maternelle et le primaire : augmentation de la scolarisation des élèves de deux ans, obligation d'accueil des enfants de trois ans dans le public, renforcement de l'encadrement dans les écoles situées dans les quartiers difficiles, fin des évaluations "permanentes", allongement de la semaine de classe (elle devrait passer de quatre à quatre jours et demi) et de l'année scolaire en rognant sur les vacances d'été... La sécurité dans tous les établissements sensibles sera assurée par de nouveaux professionnels chargés de la prévention et de la sécurité.

"Clarté"

"C'est la première fois que le PS est aussi clair sur l'éducation", assure un conseiller de François Hollande. Il lui faudra malgré tout se frotter aux syndicats, qui sont loin de tous partager le bien-fondé des réformes.

 

 Mais François Hollande, qui avait rendu dans l'après-midi un bel hommage à Jean Zay, ministre de l'Éducation nationale du Front populaire fusillé par des miliciens en juin 1944, entend faire de la réforme de l'enseignement l'un des chantiers-phares de son quinquennat, s'il est élu en mai. Il a annoncé ce soir qu'il voulait en débattre dès l'été avec les syndicats enseignants, avant de présenter au Parlement une loi de programmation et d'orientation à l'automne.

Pas besoin de référendum, comme Nicolas Sarkozy le préconise dans une interview à paraître samedi. "Ma méthode est simple, a lancé Hollande à une salle ravie. Que chaque candidat présente ses engagements, et que les Français choisissent !" En d'autres termes : "Le prochain référendum, c'est l'élection présidentielle."

source le point

Partager cet article

Repost 0
Published by meuse.ardennes - dans revue de presse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de meuse.ardennes
  • : parlons de la Meuse , des Ardennes,de tout ou de rien,de l'actualité avec sérieux ou humour,coup de gueule ou coup de coeur.
  • Contact

Passez un bon moment

Image hébergée par servimg.com C'est chouette ici.Sur Meuse Ardennes!!

Recherche

Revenez quand vous voulez

Image hébergée par servimg.com Bonjour et bienvenue sur ce blog

Texte Libre

à bientôt

A bientôt

compteur internet



Total des visiteurs sur Meuse Ardennes


ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner

-------------------