Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2011 1 29 /08 /août /2011 09:27
 

Lors de fouilles à Coulonces, un avion, crashé en juin 1944, a été retrouvé. Une découverte réalisée grâce au témoignage de Maurice Milcent. Enfant, il avait vu l'accident

 

  L'histoire

 

Samedi, à Coulonces, près de Vire. Dans le bois du Houx, une vingtaine de personnes sont attroupées autour d'un vieil arbre. Elles creusent la terre à l'aide d'un bulldozer. À la recherche d'un trésor. De fait, sous leurs pieds, des débris d'un avion, tombé le 19 juin 1944, attendent d'être déterrés. « Le pilote de cet appareil, un P-58 Mustang, était le lieutenant Dean J. Hill, basé en Angleterre. Il appartenait au 4e groupe de chasse, 335e escadrille », explique Jacques Paris, président de l'Association normande du souvenir aérien (ANSA).

 

 

Et celui-ci, grâce à des vieux rapports, de raconter la mission du pilote crashé : « Sa mission était d'escorter des bombardiers, de retour de mission. Mais, à cause du temps bouché, le retour a été catastrophique : trois avions sont entrés en collision au nord de Falaise, deux à Flers, deux à Domfront... Le lieutenant Hill, lui, est tombé à Coulonces. »

 

  « Avec le bruit, j'ai du faire un bond d'au moins 20 cm !»

 

Comment, dans cette infinie forêt, retrouver l'épave de l'appareil ? Maurice Milcent, il y a un an, est tombé sur un appel à témoins, lancé par l'ANSA, dans la presse. « Lorsque j'ai lu l'article, j'ai appelé », raconte ce septuagénaire de Mesnil-Clinchamps.

 

  Ce 19 juin 1944, Maurice Milcent, alors 7 ans, a assisté au crash. « Il était entre 7 h et 8 h du matin. Avec mon frangin, on s'habillait, avant de partir à l'école. Par la fenêtre, on a vu un avion passé au ras de la maison. Deux secondes après, il s'est crashé. Avec le bruit, j'ai dû faire un bond d'au moins 20 cm ! »

 

  L'homme continue de revivre ses souvenirs : « Ma mère nous a interdit d'aller voir : il y avait des Allemands dans tout le bois. Pendant au moins deux ans, un grand lambeau de tissu est resté accroché dans l'arbre... »

 

Maurice Milcent stoppe son récit. Un bout de parachute vient d'être retrouvé dans le sol du bois du Houx. « Peut-être celui qui était dans l'arbre ! » Un démarreur et une pièce, marquée du nombre « 104 » ont été aussi retrouvés.

 

 « Cette pièce confirme que c'est un P-58 Mustang », explique Jacques Paris.

 

Les fouilles terminées, le trou est rebouché. À la mémoire du pilote, enterré à Saint-James dans la Manche, un arbre sera planté, à l'automne, sur le lieu de l'accident.

source ouest france

Partager cet article

Repost 0
Published by meuse.ardennes - dans revue de presse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de meuse.ardennes
  • : parlons de la Meuse , des Ardennes,de tout ou de rien,de l'actualité avec sérieux ou humour,coup de gueule ou coup de coeur.
  • Contact

Passez un bon moment

Image hébergée par servimg.com C'est chouette ici.Sur Meuse Ardennes!!

Recherche

Revenez quand vous voulez

Image hébergée par servimg.com Bonjour et bienvenue sur ce blog

Texte Libre

à bientôt

A bientôt

compteur internet



Total des visiteurs sur Meuse Ardennes


ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner

-------------------