Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 août 2011 2 30 /08 /août /2011 05:06

 

ARCHIVES. Dominique Strauss-Kahn s'est rendu au FMI pour «au revoir» au personnel de l'institution.

ARCHIVES. Dominique Strauss-Kahn s'est rendu au FMI pour «au revoir» au personnel de l'institution.

Une semaine après avoir recouvré son entière liberté, Dominique Strauss-Kahn s'est rendu ce lundi au siège du Fonds monétaire international. Il est arrivé dans l’imposant bâtiment du FMI de la 19e Rue, au cœur de Washington, peu après 21h30, heure française (15h30 locale), avec sa femme, , dans une Audi qu'il conduisait lui-même.
L'ancien directeur général du FMI, qui s'est engouffré dans le parking du bâtiment sans s'arrêter devant la presse, est venu dire «au revoir» au personnel de l'institution, qu'il a dirigé pendant trois ans et demi. 

Accueilli par des applaudissements

À l’abri des caméras, DSK, qui a bénéficié d'un non-lieu après avoir été accusé de crimes sexuels, a retrouvé ses anciens collaborateurs au siège de l’institution. Applaudi par une bonne partie des mille personnes qui l’attendaient dans l’auditorium, Dominique Strauss-Khan a prononcé un discours en anglais d’environ un quart d’heure, selon nos informations.
 
 Il a commencé par s’excuser auprès des personnes «blessées par les récents événements» en regrettant que des gens «aient pu subir des conséquences d’une action dont ils n’étaient pas responsables». Puis il a évoqué «une justice américaine expéditive», avant de vanter son bilan à la tête de l’institution internationale.

Selon un témoin cité par l'AFP, qui a requis l'anonymat, DSK a répété par trois fois : «Je suis venu ici pour m'excuser auprès de ceux qui ont été blessés par toute cette histoire [...] c'était une erreur de ma part [...] et je suis désolé des répercussions négatives que cela a eu pour cette institution.»

L'hommage à Christine Lagarde

Strauss-Kahn a estimé que le Fonds avait «un rôle important à jouer». »Je ne suis pas trop optimiste pour ce qui va arriver [...] raison pour laquelle le rôle du FMI sera essentiel dans les mois qui viennent», aurait-il ajouté, selon le témoin cité par l'AFP. Il aurait également estimé qu'on ne pouvait lui «trouver meilleur successeur» que et «pas uniquement parce qu'elle est Française». L'ancienne ministre de l'Economie française a pris la tête du Fonds en juillet.


Selon un porte-parole du FMI, Lagarde «a rencontré brièvement» son prédécesseur avant que celui-ci ne s'adresse aux employés. Le porte-parole n'a pas souhaité dire quoi que ce soit sur la deuxième partie de la visite de DSK, indiquant qu'il s'agissait là de «rencontres privées, arrangées à sa demande».

Une visite qui ne fait pas l'unanimité

La dernière fois qu’il s’était adressé au personnel, c’était dans une lettre de démission écrite du fond de sa prison de Rikers Island le 19 mai. Il y faisait part de son « infinie tristesse » de quitter l’institution. Ce lundi, DSK devait avoir le sentiment de pouvoir enfin tourner la page.

Dans la matinée, les salariés avaient reçu un mail de la direction, c’est-à-dire des services de Christine Lagarde, la nouvelle directrice générale. Ils ont découvert, surpris, que DSK prononcerait un discours devant le personnel. Objectif pour l’ancien directeur : « Dire au revoir et remercier le staff, peut-on lire dans le courriel. Tous ceux qui aimeraient le rencontrer pourront le faire cet après-midi », était-il précisé.

Mais cette visite ne faisait pas l’unanimité parmi les membres du Fonds. « Il y a trois mois, il était coupable. Maintenant, innocent. On ne sait plus quoi penser de cette histoire », résume une salariée argentine. « Il n’est plus poursuivi ? Peu importe ! Il a fait preuve d’une terrible erreur de jugement. Le boss n’avait pas à se comporter comme ça ! » renchérit un cadre. D’autres estiment au contraire que la justice est passée et qu’il a payé sa dette. « C’était un super-MD (managing director) ! C’est bien normal qu’il vienne nous dire au revoir convenablement. »

L'homme politique français avait démissionné du Fonds le 18 mai après avoir été arrêté à la suite de la plainte d'une femme de chambre d'un hôtel new-yorkais l'accusant de l'avoir violée. La justice américaine a classé cette affaire le 23 aout, rendant à l'ancien ministre de l'Economie toute sa liberté. Il a regagné vendredi son ancien domicile de Washington et fait savoir qu'il avait «hâte» de rentrer en France.
le parisien





Partager cet article

Repost 0
Published by meuse.ardennes - dans revue de presse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de meuse.ardennes
  • : parlons de la Meuse , des Ardennes,de tout ou de rien,de l'actualité avec sérieux ou humour,coup de gueule ou coup de coeur.
  • Contact

Passez un bon moment

Image hébergée par servimg.com C'est chouette ici.Sur Meuse Ardennes!!

Recherche

Revenez quand vous voulez

Image hébergée par servimg.com Bonjour et bienvenue sur ce blog

Texte Libre

à bientôt

A bientôt

compteur internet



Total des visiteurs sur Meuse Ardennes


ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner

-------------------