Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 septembre 2011 6 17 /09 /septembre /2011 07:37

 

Pour la prière du vendredi, des musulmans ont prié à Paris, en banlieue, ainsi qu'à Nice.

Des centaines de musulmans bravent l'interdiction de prier dans la rue

Malgré l'interdiction effective aujourd'hui, ils sont toujours contraints de prier dans la rue

 

 

En dépit de l'interdiction du ministre de l'Intérieur d'organiser des prières de rue, ils étaient des centaines de musulmans à braver les consignes vendredi.

 

 À Paris, quelques 200 fidèles priaient dans l'après-midi dans une rue du quartier parisien de la Goutte-d'Or. Environ 200 fidèles s'étaient installés peu après 14 heures sur les trottoirs et la chaussée de la rue Polonceau (18e arrondissement). À Gennevilliers (Hauts-de-Seine), ville qui dispose d'une nouvelle mosquée, 200 autres personnes de confession musulmane ont prié dans l'après-midi dans une rue de la zone portuaire, à l'appel d'une association qui s'oppose à la destruction prévue de leur ancienne mosquée située à quelques mètres

.

Enfin, à Nice, une centaine de fidèles ont prié sur un trottoir attenant à la mosquée du centre-ville de Nice. Le ministère de l'Intérieur s'est dit déterminé à faire respecter dès ce vendredi l'interdiction de prier dans les rues en France, notamment à Paris et Marseille où de nouveaux lieux de culte ont été ouverts pour les fidèles musulmans.

 

Recourir à la force

Vendredi, l'un de ces nouveaux lieux de culte a ouvert dans une ancienne caserne du boulevard Ney à Paris (18e), pour accueillir les musulmans qui prient habituellement dans les rues Polonceau et Myrha, dans le quartier multiethnique de la Goutte-d'Or. La veille, le recteur de la Grande Mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, avait annoncé un accord entre l'État et les représentants de la communauté musulmane pour ouvrir dès vendredi cette nouvelle mosquée dans l'ancienne caserne.

 

 Plusieurs milliers de fidèles étaient rassemblés sur place, selon la préfecture de police.

Dimanche au Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro, Claude Guéant a confirmé la date-butoir qu'il avait donnée cet été, prévenant qu'il n'y aurait "plus de prière dans la rue dès le 16 septembre". "Si d'aventure il y a des récalcitrants, nous y mettrons fin", a-t-il averti, laissant entendre qu'il n'excluait pas de recourir à la force pour faire respecter la loi, dix ans après l'apparition de ce phénomène.

source le point

Partager cet article

Repost 0
Published by meuse.ardennes - dans revue de presse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de meuse.ardennes
  • : parlons de la Meuse , des Ardennes,de tout ou de rien,de l'actualité avec sérieux ou humour,coup de gueule ou coup de coeur.
  • Contact

Passez un bon moment

Image hébergée par servimg.com C'est chouette ici.Sur Meuse Ardennes!!

Recherche

Revenez quand vous voulez

Image hébergée par servimg.com Bonjour et bienvenue sur ce blog

Texte Libre

à bientôt

A bientôt

compteur internet



Total des visiteurs sur Meuse Ardennes


ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner

-------------------