Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 septembre 2011 3 21 /09 /septembre /2011 13:58

 

Le secrétaire général de l'UMP a défendu mercredi son "serment d'allégeance", même s'il est prêt à faire des concessions.

Copé recule sur le terme d'"allégeance"

 

Cette proposition a été avancée mardi lors d'une convention de l'UMP sur le thème de la défense nationale

 

Le secrétaire général de l'UMP, Jean-François Copé, a défendu, mercredi, sa proposition de serment d'"allégeance aux armes de la France" face à la pluie de critiques qu'elle a provoquée. Le parti majoritaire est une nouvelle fois accusé par l'opposition de gauche d'aller chasser sur les terres du Front national (FN).

 

 Avec des réserves exprimées jusque dans son propre camp, Jean-François Copé a toutefois concédé que le terme "allégeance" pouvait être changé, l'important étant, selon lui, qu'il existe "un rendez-vous dans lequel chaque jeune Français puisse dire qu'il est prêt, si notre pays était menacé, à s'engager solennellement".

 

L'idée a été avancée mardi lors d'une convention de l'UMP sur le thème de la défense nationale dont la couverture n'aurait pas dû dépasser les rubriques spécialisées si cette proposition n'avait pas été faite. Le ministre de la Défense, Gérard Longuet, s'est déclaré mardi soir "un petit peu gêné" par les termes de la proposition.

 

 "L'idée est bonne mais il faut travailler la sémantique", a-t-il dit. Son collègue de l'Éducation, Luc Chatel, a estimé de même que sa "formulation n'est pas forcément la plus adaptée". Mais il s'est dit favorable à une cérémonie "qui rappelle les valeurs de la République".

  Le parti majoritaire est une nouvelle fois accusé par l'opposition de gauche d'aller chasser sur les terres du Front national (FN). Avec des réserves exprimées jusque dans son propre camp, Jean-François Copé a toutefois concédé que le terme "allégeance" pouvait être changé, l'important étant, selon lui, qu'il existe "un rendez-vous dans lequel chaque jeune Français puisse dire qu'il est prêt, si notre pays était menacé, à s'engager solennellement".

 

Les critiques les plus dures sont venues de l'avocat Arno Klarsfeld, tout juste nommé par Nicolas Sarkozy, dont il est proche, président de l'Office français de l'immigration et de l'intégration, qui a dénoncé une proposition "ringarde", au caractère "mauvais et dangereux". "On n'est pas au Moyen Âge, on n'est pas en guerre, la France ne court pas de risque", a-t-il dit sur France Inter avant de souligner que "le dernier serment d'allégeance qui a été fait en France, ça a été au maréchal Pétain".

source actualité 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by meuse.ardennes - dans revue de presse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de meuse.ardennes
  • : parlons de la Meuse , des Ardennes,de tout ou de rien,de l'actualité avec sérieux ou humour,coup de gueule ou coup de coeur.
  • Contact

Passez un bon moment

Image hébergée par servimg.com C'est chouette ici.Sur Meuse Ardennes!!

Recherche

Revenez quand vous voulez

Image hébergée par servimg.com Bonjour et bienvenue sur ce blog

Texte Libre

à bientôt

A bientôt

compteur internet



Total des visiteurs sur Meuse Ardennes


ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner

-------------------