Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 février 2012 7 05 /02 /février /2012 10:29

Le vice-président du FN affirme que l'absence de la candidate est la "seule possibilité d'assurer la présence au second tour" de Sarkozy.

Marine Le Pen photosl

Louis Aliot, vice-président du Front national, a dénoncé, samedi soir, des tentatives pour empêcher Marine Le Pen de pouvoir se présenter à la présidentielle, "seule possibilité d'assurer la présence au second tour" de Nicolas Sarkozy.

 

 Dans un communiqué publié après la diffusion d'un sondage Ifop pour Le JDD, excluant la candidate du Front national de l'offre électorale soumise aux personnes interrogées, Louis Aliot y voit la volonté d'un "institut de sondages de tester des hypothèses présidentielles en tenant compte de l'hypothétique absence de Marine Le Pen au premier tour, faute de signatures".

 

 

Dans le cas de ce sondage, Nicolas Sarkozy et François Hollande (PS) font jeu égal avec 33 % des intentions de vote chacun. "Cette enquête montre que l'absence de Marine Le Pen profite à Nicolas Sarkozy, seule possibilité pour lui de pouvoir accéder au second tour", écrit Louis Aliot.

 

 Pour lui, "après les prises de position scandaleuses de Martine Aubry et de François Fillon considérant qu'il n'y a aucun problème avec le système des "présentations" (les 500 parrainages nécessaires pour se présenter à la présidentielle, NDLR), il semble que le système tente d'imposer l'idée que l'absence de Marine Le Pen ne serait pas un problème". "Ce qui est extravagant et particulièrement dangereux pour notre démocratie."

 

Il estime que ce "sondage confirme les rumeurs et les documents qui révèlent les calculs politiciens visant à museler la démocratie et à empêcher toute opposition au système". Et de dénoncer "cette tentative de contrôle du pluralisme politique qui porte atteinte aux fondements de la République", avant "d'espérer que le Conseil constitutionnel, garant des libertés individuelles et démocratiques, contraindra le pouvoir à la raison et confortera l'État de droit".

 

 Le Conseil constitutionnel a prévu de se prononcer avant le 22 février sur une question prioritaire de constitutionnalité déposée par le Front national qui demande l'anonymat des parrainages.

source le point

Partager cet article

Repost 0
Published by meuse.ardennes - dans revue de presse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de meuse.ardennes
  • : parlons de la Meuse , des Ardennes,de tout ou de rien,de l'actualité avec sérieux ou humour,coup de gueule ou coup de coeur.
  • Contact

Passez un bon moment

Image hébergée par servimg.com C'est chouette ici.Sur Meuse Ardennes!!

Recherche

Revenez quand vous voulez

Image hébergée par servimg.com Bonjour et bienvenue sur ce blog

Texte Libre

à bientôt

A bientôt

compteur internet



Total des visiteurs sur Meuse Ardennes


ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner

-------------------