Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 septembre 2011 1 05 /09 /septembre /2011 07:34

 

 
"A DSK de dire le rôle qu'il veut jouer pour la France"

Dominique Strauss-Kahn et Anne Sinclair, très souriants, à leur arrivée à Roissy, ce dimanche.

Dominique Strauss-Kahn et Anne Sinclair ont quitté les

 

 

Etats-Unis pour la France. Leur retour fait réagir le monde politique français. Ses proches font part de leur soulagement. 

Michel Taubmann (biographe de Dominique Strauss-Kahn): "Ce n'est pas un homme brisé (...). Il est souriant. Il est totalement soulagé, c'est un homme qui revient de l'enfer, qui a été accusé à tort, qui a été victime d'une terrible erreur judiciaire. C'est quelqu'un qui revient de très, très loin" (sur Itélé). 

François Hollande (favori des sondages dans la primaire PS): "Sa compétence en matière de finances, en matière internationale, est plutôt recherchée et reconnue (...) A lui de dire le rôle qu'il veut jouer pour son pays."

 

Ségolène Royal (candidate PS à l'élection présidentielle): "Je ne veux pas ajouter par un quelconque commentaire quelque chose de plus à cette tempête médiatique. (...) Tout ce qui s'est passé ne remet pas en cause sa compétence. Maintenant pour la suite, je crois qu'il faut laisser du temps au temps comme disait François Mitterrand."((Emission BFMTV/ RMC/Le Point) 

 

Jean-Marie Le Guen (déuté proche de DSK): "DSK n'est plus candidat à l'élection présidentielle. Il ne reviendra pas à la vie politique classique en tout état de cause avant plusieurs mois. Soyons tout à fait sereins là-dessus. Je pense que DSK était l'une des quelques personnalités capables d'aider l'Europe à sortir le continent de la crise dans laquelle il s'enfonce. Nous sommes devant une crise considérable: on a besoin d'hommes et de femmes comme DSK pour s'en sortir. (...) Je pense que l'essentiel de la page judiciaire est maintenant derrière nous. Je suis confiant sur la combativité de DSK et je ne vois pas très bien comment elle (Nafissatou Diallo, ndlr) pourrait obtenir réparation" (sur Europe 1).

 

Christophe Borgel (proche de DSK et soutien de Martine Aubry): DSK et Anne Sinclair "sont heureux de rentrer, soulagés de pouvoir retrouver leur pays. (...) C'est à lui-même de déterminer les moments où il voudra parler. C'est à lui de le dire, à lui de définir son rythme et son moment. (...) Pour le reste, la campagne des primaires va continuer à son rythme au-delà de son retour" (sur BFM). "Martine Aubry a dit quelque chose qu'elle avait toujours dit. Il s'agit d'un homme, d'un ami qui a été accusé à tort. Elle a répété qu'elle l'avait soutenu au nom de la présomption d'innocence et de l'amitié. Je n'ai pas l'impression que quelque chose ait changé" (sur Itélé).

 

François Pupponi (député PS et maire de Sarcelles, proche de DSK): "Il n y a rien a fêter, pas question de fêter. DSK a traversé une période terrible, il a été injustement accusé, il a tout perdu. On attend de le revoir avec beaucoup d'affection. Il faut laisser DSK et Anne Sinclair respirer. Il s'exprimera lorsqu'il en aura envie. Mais laissons-le arriver, laissons-le souffler un peu" (sur Itélé).

 

Jean-Christophe Cambadélis (député proche de DSK): "Aujourd'hui DSK est libre de son rythme et de ses choix. L'amertume française, due à l'impression d'avoir été abandonné, sera surmontée. La sévérité des jugements à l'emporte-pièce se relativisera. L'injustice d'une condamnation médiatique, sans appel et sans preuve, pour un acte certes inapproprié et condamné par les Français, conduisant à une vie dévastée et à un destin dérobé sera revisitée. Le temps fera son oeuvre et les zones d'ombre de cette affaire seront de nouveau explorées. Déjà, l'extraordinaire reconnaissance française pour la dignité d'Anne Sinclair en est la manifestation. La France face à cette crise économique aura besoin de son talent et l'épreuve inouïe l'aura mûri. Le temps de la reconstruction, forcément long, commence. Ce retour en est la première étape." (communiqué).

 

Anne Mansouret, la mère de Tristane Banon (vice-présidente PS du conseil général de l'Eure) a qualifié "d'indécent" le retour de DSK. Elle souhaite qu'il s'explique devant la police dans l'affaire qui concerne sa fille. Tristane Banon a porté plainte pour une tentative de viol remontant à 2003.

  

Michèle Sabban (vice-présidente PS du conseil régional d'Ile-de-France et proche de DSK): "Nous sommes soulagés de le voir sur le territoire français, c'est un moment important de cet épisode tragique du 15 mai. Emus, très émus. Maintenant c'est à lui de situer son tempo et le temps qu'il donnera pour nous dire ce qu'il doit nous dire. Il avait besoin de ce retour, ce qui est important maintenant c'est de le laisser, il a la main." (sur Itélé).

 

Pierre Moscovici (député PS à l'Assemblée nationale): "Je souhaite qu'il ait sa totale liberté pour retrouver les siens, pour retrouver la France et pour qu'il puisse aussi se reconstruire lui-même. (...) C'est sans doute de ce temps personnel dont il a besoin. Il s'exprimera devant les Français au moment qu'il choisira. Il le fera, je pense, dans un délai pas trop éloigné."

 

Jérôme Coumet (maire PS du XIIIe arrondissement de Paris, présent à l'arrivée de DSK à Roissy): "Je l'ai trouvé souriant. Il doit s'exprimer devant les Français assez rapidement sur ce qu'il a vécu, c'est prévu. On parlait d'un 20h assez rapidement" (à l'AFP).

 

Mao Péninou (adjoint PS au maire de Paris, présent à l'arrivée de DSK à Roissy): "Je l'ai trouvé à la fois content de rentrer et sous tension. On lui a dit qu'on était content de le voir et on lui a glissé qu'on espérait l'entendre rapidement. L'épreuve a été dure, il va vouloir parler sur lui et le reste. S'il y a bien un homme capable d'avoir une analyse sur la crise et le printemps arabe, c'est lui. Il s'exprimera sur le fond. Il apportera les éléments de fond dont on a besoin" (à l'AFP).

 

Jean-Luc Mélenchon (candidat Front de Gauche et PC de l'élection présidentielle): "Si vous m'interrogez sur son action politique, je vous répondrais que ce qu'il a fait en Grèce et dans les autres pays d'Europe a démontré sa totale nocivité. (...) Pour le reste je souhaite que le travail de reconstruction psychologique qu'il a à faire après un événement terrible se fasse ailleurs que sur la scène politique."

 

Eric Besson (ex-socialiste, ministre de l'Industrie), a relevé qu'"à chaque rentrée politique, il y a toujours quelque chose et on vous dit la rentrée politique est polluée par tel ou tel événement".

 

Sébastien Huyghe (député UMP): "Je demande à chacun des candidats à la primaire socialiste de s'exprimer clairement sur l'attitude qu'ils tiendront vis-à-vis de Dominique Strauss-Kahn dans le cadre de leur candidature. S'ils sont désignés candidat du PS à l'élection présidentielle, vont-ils lui réserver un rôle dans le cadre de leur campagne, et en cas de victoire de leur part si ils feront de Dominique Strauss-Kahn un ministre de la République. Les Français sont en droit de connaître l'attitude que sera la leur afin de pouvoir s'exprimer en toute connaissance de cause" (communiqué).

 

Luc Chatel (ministre UMP de l'Education nationale): "Je n'ai pas de commentaire à faire. Une procédure judiciaire est en cours aux Etats-Unis (...) J'ai pas à commenter ce qui se passe au Parti socialiste et encore moins chez Dominique Strauss-Kahn" (sur RadioJ).

 

Jean-Louis Borloo (président du Parti radical): "Le feuilleton médiatique doit maintenant s'arrêter. A lui de savoir ce qu'il a à dire aux Français, c'est de sa seule décision et de sa seule responsabilité" (à "Dimanche +" sur Canal+).

 

Jean-Pierre Raffarin: "Je pense qu'aujourd'hui nous sommes dans la rubrique faits divers mais je pense que demain il pourrait revenir dans les pages politiques (...) Dominique Strauss-Kahn n'a pas perdu les qualités qui en ont fait un ministre important et un directeur général du FMI et ses analyses auront forcément à un moment ou à un autre un écho"

source l'express

Partager cet article

Repost 0
Published by meuse.ardennes - dans revue de presse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de meuse.ardennes
  • : parlons de la Meuse , des Ardennes,de tout ou de rien,de l'actualité avec sérieux ou humour,coup de gueule ou coup de coeur.
  • Contact

Passez un bon moment

Image hébergée par servimg.com C'est chouette ici.Sur Meuse Ardennes!!

Recherche

Revenez quand vous voulez

Image hébergée par servimg.com Bonjour et bienvenue sur ce blog

Texte Libre

à bientôt

A bientôt

compteur internet



Total des visiteurs sur Meuse Ardennes


ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner

-------------------